Michel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel Tonnerre

liste des textes (75)

-A moi, à moi la mer

-Amor Salud (y pesetas)

-Anna

>Au quai Billy

-Barbe noire

-Bermudes

-Blue hole

-Brume

>C'est la mer

-C'est ma vie

-Cargo

-Clémentine

-Connaissance de gosse

-Coup d'gong

-Doigts corail

-Et si...

-Fanny Hill

-Fifteen Men

-Fleur de Lampaul

-Gaël

-George Merry

-Guerre

-Hillian Fellers (Cap'tain Hunton)

>Hoëdic

-Je t'aimerai

-Johnny

-L'affranchie

-L'Ankou marin

-L'étranger

-L'oiseau noir

-L'Olonnois

-La Rochelle

-Le gabier noir

-Le Havre (fumier d'baleine)

-Le Marlborough

>Le vieux

-Les filles de New-York City

>Les goémonniers

-Les quatre mâts barque

-Les trois caps

-Leviathan's Inn

-Lorient

-Lorient Port Louis

-Loulou la négresse

-Loup solitaire

-Lulu

-Ma fille

-Madagasque

-Mascareignes

-Maureen

-Mélanie

-Mirages

-Mission

>Mon petit garçon

-Noire est la couleur

-Noroît

-Nos camarades

-Oh Di Oh... La criée

-Oublié

-Printemps 100 002

>Quinze marins

-Reagan Dougan

-Rencontre fortuite

-Retard

-Rock Island

>Sables

-Saint-Nazaire

-Salomon

-Sanguinaires

-Satanicles

>Sillon de Talberg

-Sovereign of the sea

-Tambour

-Un vieil air de bastringue

-Vire au cabestan

 

Page Imprimable

La Rochelle

(Michel Tonnerre / Yannick Ar Bleiz)
T'as d'la brume dans les yeux petit
Un air triste un peu mystérieux
Comme si t'étais un jour parti
Avec un coin d'bleu dans les yeux

A treize ans t'étais déjà loin
Si loin que tu n'es pas revenu
A cent lieues du petit jardin
Du village où t'avais vécu

Mon dieu que la mer était belle
Ce dix huit mai à La Rochelle
Lorsque t'as grimpé la passerelle
Même ta bannette te semblait douce
Les goélands et les p'tits mousses
Se sentent un jour pousser des ailes

Du cabotage au long cours
T'en finiras plus des voyages
Et les mots sont toujours trop courts
Au moment de l'appareillage

On descend, on descend toujours
Cap au sud vers le grand Satan
Dont on n'revient jamais vivant
Enfin pas vivant comme avant

Mon dieu que la mer était belle
Ce dix huit mai à La Rochelle
Lorsque t'as grimpé la passerelle
Même ta bannette te semblait douce
Les goélands et les p'tits mousses
Se sentent un jour pousser des ailes

Taille la houle du pacifique
La Transmaritime d'occident
C'est la chenille océanique
Toujours à l'ouest et plume devant

Ce bleu qu't'avais dans les mirettes
Est devenu couleur souris
Scrutateur au bout de la lunette
La nuit tous les dauphins sont gris

Mon dieu que la mer était belle
Ce dix huit mai à La Rochelle
Lorsque t'as grimpé la passerelle
Même ta bannette te semblait douce
Les goélands et les p'tits mousses
Se sentent un jour pousser des ailes

Mon dieu que la mer était belle
Ce dix huit mai à La Rochelle
Lorsque t'as grimpé la passerelle
Même ta bannette te semblait douce
Les goélands et les p'tits mousses
Se sentent un jour pousser des ailes
 

Copyright © 2004-2014 Steff - Tous droits réservés - connexion