Michel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel Tonnerre

liste des textes (75)

-A moi, à moi la mer

-Amor Salud (y pesetas)

-Anna

>Au quai Billy

-Barbe noire

-Bermudes

-Blue hole

-Brume

>C'est la mer

-C'est ma vie

-Cargo

-Clémentine

-Connaissance de gosse

-Coup d'gong

-Doigts corail

-Et si...

-Fanny Hill

-Fifteen Men

-Fleur de Lampaul

-Gaël

-George Merry

-Guerre

-Hillian Fellers (Cap'tain Hunton)

>Hoëdic

-Je t'aimerai

-Johnny

-L'affranchie

-L'Ankou marin

-L'étranger

-L'oiseau noir

-L'Olonnois

-La Rochelle

-Le gabier noir

-Le Havre (fumier d'baleine)

-Le Marlborough

>Le vieux

-Les filles de New-York City

>Les goémonniers

-Les quatre mâts barque

-Les trois caps

-Leviathan's Inn

-Lorient

-Lorient Port Louis

-Loulou la négresse

-Loup solitaire

-Lulu

-Ma fille

-Madagasque

-Mascareignes

-Maureen

-Mélanie

-Mirages

-Mission

>Mon petit garçon

-Noire est la couleur

-Noroît

-Nos camarades

-Oh Di Oh... La criée

-Oublié

-Printemps 100 002

>Quinze marins

-Reagan Dougan

-Rencontre fortuite

-Retard

-Rock Island

>Sables

-Saint-Nazaire

-Salomon

-Sanguinaires

-Satanicles

>Sillon de Talberg

-Sovereign of the sea

-Tambour

-Un vieil air de bastringue

-Vire au cabestan

 

Page Imprimable

Ma fille

(Michel Tonnerre)
Lorsqu'il fait nuit sous les étoiles
A bord du Ketch le silence
Je scrute la tâche des voiles
Blanches au rythme qui balance

Je pense à ceux qui sont venus
Bien avant nous d'îles en terre
Pour des voyages inconnus
Naviguer au delà des mers

Tu te réveilles te désommeilles
Tes yeux se plissent sous la lune
Si tu savais quelle merveille
Tu fais quand tes yeux se rallument
Neptune t'eut connu avant
Il t'eut fait naître de l'océan

J'ai regardé la tâche brune
Qui nous a passée sous le vent
Le dos comme une demi lune
Noire et ridée d'un Léviathan

Il est passé indifférent
De notre double solitude
Immortel comme l'est le vent
Insouciant sans certitude

Je l'ai bien aperçu le monstre
Egayant les poissons volants
Il faudra que je te le montre
Quand tu n'seras plus une enfant

Ma soeur, mon âme, ma princesse
Maîtresse de paradis marins
Si reine belle, si fière Altesse
Reine d'océans clandestins

Nous voilà seuls uniques au monde
Toi dans la nuit, moi dans la mienne
Tes rêves à chaque seconde
Font de moi un grand capitaine

Parti depuis je ne sais plus
Découvrir à la longue vue
Mon île jamais entrevue
Ô toi, ma fille, mon inconnue
 

Copyright © 2004-2014 Steff - Tous droits réservés - connexion